L’usage du plomb remonte à l’antiquité. Cet élément chimique de la famille des cristallogènes est apprécié pour sa malléabilité. En effet, c’est l’un des rares matériaux qui peut se déformer sans se rompre. Il est également connu pour son point de fusion très bas comparé à ceux des autres métaux.

Le plomb résiste parfaitement à la corrosion et est utilisé dans le bâtiment pour ses performances isolantes. Toutefois, il n’est pas futile de rappeler que ce matériau est d’un brin dangereux pour la santé. Récemment, le plomb est utilisé dans la fabrique des batteries, et sert de protection contre les rayons de type Gamma et X.

Où peut-on trouver du plomb ?

recyclage_du_plomb_lebon_recyclage_metallurgique_JHWW7ELe plomb se retrouve dans le carburant à auto des pays en voie de développement. En effet, l’usage du plomb dans le carburant est interdit dans certains pays comme l’Amérique du Nord du faite de sa forte toxicité. La concentration du plomb est donc minime aux États-Unis.

Sachez que le plomb se retrouve également dans divers objets de consommation courants. Ce métal est présent dans les équipements électroniques, les enveloppes de câble, les meubles en PVC ou l’encre utilisée dans l’imprimerie.

Quel est le devenir du plomb dans l’environnement?

Afin de protéger l’environnement, les résidus de plomb sont enfouis à tort dans des dépotoirs, mais demeurent très dangereux pour la santé. Ces résidus se libèrent dans le sol, dans l’eau et dans l’air contaminant ainsi l’environnement. La contamination de la terre et des eaux est l’un des problèmes les plus graves, car la faune et la flore ne se remettent jamais de ces maux.

Le plomb est aussi une menace pour la chaine alimentaire tout entière notamment dans le milieu aquatique. Au contact du plomb, les phytoplanctons dépérissent.

Haro sur la toxicité du plomb sur l’organisme

plomb1La plupart des cas d’intoxications par le plomb se font par inhalation de ce dernier via la peinture. En effet, jusque dans les années 1950, le plomb a été fortement utilisé dans la composition de la peinture pour bâtiment. Quoique fortement amoindris, on répertorie encore des cas de saturnisme.

Une forte exposition au plomb entraîne des maux de tête, des nausées, des crampes et des douleurs articulaires. Certains médecins ont diagnostiqué des diarrhées sanglantes ainsi qu’une sensation de goût métallique sur la langue chez les adultes.

Actuellement, les effets nocifs de l’exposition au plomb sont de courte durée, car il est devenu plus facile de traiter ces maux. Les personnes exposées au plomb présentent des présomptions d’oubli, des sensations d’étourdissements, d’irritabilité. Dans les pires des cas, ces personnes avaient perdu leur libido. Des cas de coma et de décès dus à ses saturnismes ou intoxications par le plomb ont même déjà été recensés.

A ce jour, aucune étude n’a démontré que le plomb avait des effets nocifs sur les animaux mais le Ministère français de l’écologie, du développement durable et de l’énergie ne se fait pas prier pour prévenir la population en disant que : “cette intoxication entraîne des troubles à l’acquisition de certaines fonctions cérébrales supérieures et peut être la cause de retards intellectuels, de difficultés d’apprentissage, de troubles psychomoteurs, de troubles de l’attention, d’irritabilités, de troubles du sommeil et même d’un ralentissement de la croissance.”